Tous les articles par Dominique Longchamp

Une journée dans la vie du Roi-Soleil – Fuoco E Cenere

Portrait à 5 à Froville saluts 533x400

Programme
 

LE SOLEIL SE LEVE, LE ROI AUSSI
Michel Lambert (1610-1696)
Vos mépris chaque jour
 

Jean-Baptiste Lully (1632-1687)
Entrée d’Apollon (extrait du Triomphe de l’Amour)
 

Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749)
Héros des siècles passés (extrait d’Apollon)
 

ÉGLISE & ÉTAT
Jean-Baptiste Lully
Marche pour la cérémonie des Turcs
 

François Couperin (1668-1733)
Deuxième Leçon de ténèbres
 

MUSIQUE DE TABLE
Pierre Philidor (1681-1731)
Cinquième Suite
Prélude – Allemande

 

Michel de la Barre (1675-1745)
Chaconne
 

JARDINS & BOSQUETS
Marin Marais (1656-1728)
Muzette
 

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)
Chanson et Gavotte d’Aréthuse (extrait d’Actéon)
 

LES AMUSEMENTS, DELICES D’APRES DINER
Marin Marais
Les Folies d’Espagne
 

André Campra (1660-1744)
Cantate Didon
 

L’APOTHEOSE DU ROI
Jean-Baptiste Lully
Passacaille (extrait d’Armide)
 

Fuoco E Cenere
Julie Fioretti, soprano
Patricia Lavail, flûte à bec
André Henrich, théorbe
Nora Dargazanli, clavecin
Jay Bernfeld, viole de gambe & direction

Une journée dans la vie du Roi-Soleil

Mercredi 31 juillet, 21:00 – Église de Valloire
 

Comme c’est souvent le cas avec les plus grands monarques, la vie de Louis XIV est amplement documentée, ses journées commençant et se terminant en public et en musique ; les fêtes, les visites d’État, les prières, les repas… sont animés par les différentes formations qui composent la musique du Roi. Tous les artistes, à commencer par Lully, œuvrent à créer le mythe du Roi Soleil et Versailles, palais de toutes les splendeurs envié dans l’Europe entière, résonne jour et nuit d’harmonies sans pareilles.
Ce programme nous guidera à travers le palais et ses magnifiques jardins en compagnie de Louis XIV. Michel Lambert, Clérambault et Couperin, Marin Marais et Campra accompagneront la visite. Nous y croiserons également Philidor et Michel de la Barre, sans oublier Marc-Antoine Charpentier. Notre parade musicale de compositeurs se terminera par la grande Passacaille extraite de l’Armide de Lully, compositeur emblématique de la musique à Versailles, qui domina l’ensemble de la vie musicale française de l’époque.
 

Ensemble Fuoco E Cenere

Depuis quinze ans, Fuoco E Cenere, ensemble sur instruments anciens, ne cesse de cultiver l’audace dans ses choix de répertoire, toujours soucieux d’offrir une expérience unique aux spectateurs – ainsi, récemment, des mariages entre musique et marionnettes, musique et haute cuisine…
Catalysé par l’amour du chant de son directeur Jay Bernfeld, Fuoco E Cenere a le plaisir de collaborer avec certaines des plus belles voix d’aujourd’hui et de demain. L’ensemble compte dix enregistrements couvrant mille ans de musique. Fantasy in Blue – Purcell meets Gershwin a été salué par Le Monde comme un « véritable knock-out ». L’enregistrement de La Dafne, chef-d’œuvre hélas méconnu de Marco da Gagliano, a reçu un Orphée d’Or de l’Académie du Disque Lyrique et a été unanimement salué par la critique internationale.
Signalons enfin que Fuoco E Cenere a été choisi pour l’illustration musicale de la série historique Versailles, qui retrace le début du règne de Louis XIV.
 

Jay Bernfeld
Après New York, sa ville natale, dont la richesse culturelle a nourri son apprentissage musical, Jay Bernfeld part se perfectionner à la Schola Cantorum Basiliensis. Il participe aux enregistrements et concerts de l’ensemble Hesperion XX de Jordi Savall.
Il s’installe ensuite à Paris où il participe aux premiers enregistrements marquants des Arts Florissants, dirigé par William Christie. Il effectue de nombreuses tournées ainsi que des enregistrements avec l’ensemble Capriccio Stravagante et dirige avec Skip Sempé une série de premiers Opéras pour le festival d’Ambronay, le Palais de la Musique d’Athènes et l’Opéra Royal de Versailles.
Jay Bernfeld a beaucoup œuvré à l’approfondissement du travail sur la basse continue, élément clé du répertoire baroque. Il est particulièrement attaché à transmettre la magie de la musique vocale des XVIème et XVIIème siècles, notamment à travers le Madrigal et l’Opéra, ce qui transparaît dans le choix du répertoire de l’ensemble Fuoco E Cenere qu’il dirige.