Tous les articles par Dominique Longchamp

Mythes

Mythes

par Pulcinella et Kelly Mota,

Dimanche 24 juillet, 17h – Salle Gabriel Julliard

Lundi 25 juillet, 15h – Le Savoie, Saint-Michel-de-Maurienne

Entre la musique et son corps, la posture et sa dégaine, le rire et son pleur, le salon et sa rue, les instruments se mettent à danser à force de voir le corps jouer.

Une noce spirituelle entre le baroque et le hip-hop, entre le chant et les cordes pincées-frottées. Chacun y trouve son autre dans un désert verdoyant à force de coups d’archet et de transes. Les notes pleuvent et les vagues rugissent.

Ici, la légende raconte que de la voix du violoncelle naît une berceuse de la Renaissance, et cette musique suspendue dans l’air accueille dans sa demeure le corps si attendu de la danseuse.

Le trio explore les rythmes entraînants des danses baroques et épouse la vocalité des adagios, comme pour endosser une vie meilleure.

De chuchotements en déchirements, de solitudes en plénitudes, de cris silencieux en murmures sonores, la magie opère. De multiples saveurs se mêlent, celles de l’Europe baroque et foisonnante mais aussi celles du Brésil ou du Cap Vert, comme un archipel d’îles revisitées avec gourmandise. Chacun.e affirme sa différence pour mieux rencontrer l’autre et pour donner naissance à une convivance !

Un théâtre de métamorphoses pour tous ceux, enfants et adultes, qui ont des yeux qui écoutent !

En prélude au spectacle du 25, les enfants des accueils de loisirs de Valloire et Saint-Michel de Maurienne restitueront des extraits de leur atelier de la matinée.

Kelly Mota

Danse, chorégraphie, chant

Née d’un père musicien capverdien et d’une mère poétesse brésilienne, Kelly Mota suit un destin tout tracé : écrire des chansons qui parlent de ses origines, celles de ses parents ou encore de la nature qui l’inspire depuis son enfance.

 

Dès son plus jeune âge elle s’intéresse à la danse et à la musique et cultive de manière autodidacte un talent remarqué pour le chant. En 2014, elle part à Paris se former aux danses urbaines à la célèbre Flow Dance Academy. Elle est l’une des participantes les plus prometteuses de l’édition 2015 de The Voice France.

Passionnée de danses et de musique, Kelly transmet ses connaissances tout en prônant le partage et le respect. Aussi bien dans le chant que dans ses pas de danse, elle véhicule toujours un message positif et s’efforce de mettre un sourire sur le visage de chacun de ses spectateurs.

 

Ophélie Gaillard

Violoncelle, chant

 

© Caroline Doutre

Un esprit d’une curiosité insatiable, le goût du risque, un appétit immodéré pour tout le répertoire du violoncelle concertant sans frontières ni querelles de chapelle, un engagement citoyen et un amour inconditionnel de la nature, voici sans doute ce qui distingue très tôt cette brillante interprète franco-helvétique. Passionnée de rencontres, elle partage régulièrement la scène avec comédiens (Lambert Wilson) chorégraphes (Sidi Larbi Cherkaoui, Damien Jalet) et danseurs (Ibrahim Sissoko, Hugo Marchand et Ludmila Pagliero).

Pédagogue recherchée, elle est professeur à la Haute Ecole de Musique de Genève depuis 2014 et est régulièrement invitée pour des master-classes et comme membre du jury de grands concours internationaux.

 

Daniel de Morais

Guitare, théorbe, chant

 

Après des études à la Haute Ecole de Musique de Genève, Daniel de Morais poursuit une solide carrière internationale en tant que luthiste et chef de chœur.

Grâce à sa vaste expérience de continuiste et de soliste, il se produit régulièrement au sein de divers ensembles et dans les plus grands festivals de musique ancienne d’Europe. Parmi ses concerts récents figurent Pulcinella Orchestra – Ophélie Gaillard, Les Passions de l’Âme, Pizzicar Galante, Elyma, l’Ensemble vocal de Lausanne, ainsi que des récitals solos au sein de divers festivals dont le Festival de luth et théorbe de Genève.

Daniel de Morais est co-fondateur et directeur de l’ensemble Mnemusik, spécialisé dans l’interprétation de la musique ancienne. Il dirige par ailleurs deux chœurs mixtes de la région de Fribourg.

 

© Alberto Crespo

Programme

Oeuvres de Oswald, Vivaldi, Kapsberger, Marin Marais, chansons brésiliennes et capverdiennes, musiques anonymes de la renaissance.

Kelly Mota, danse, chorégraphie, chant

Ophélie Gaillard, violoncelle, chant

Daniel de Morais, théorbe, guitare, chant

Ophélie Gaillard et l’ensemble Pulcinella sont soutenus par le CIC, la Région Île-de-France, les villes de La Courneuve et Pantin, la Spedidam, l’Adami, le FCM / CNM, la Sacem et Proarti.

L’ensemble Pulcinella est membre de la FEVIS.

Les actions pédagogiques du Festival Valloire baroque

En collaboration avec l’Association « Musiques en Savoie » créée par Ophélie Gaillard pour porter des actions pédagogiques, le Festival Valloire baroque avance dans son programme d’actions à destination des publics jeunes et des publics éloignés de la musique classique.

Le traditionnel concert du lundi à 15h dédié à ces publics est transformé en spectacle « immersif » impliquant des enfants des accueils de loisirs de Valloire et de Saint-Michel-de-Maurienne qui auront participé le matin même, sous la conduite des artistes, à des ateliers croisés de danse hip-hop et de musique baroque. Le public habituel de ce concert, les enfants de tous les accueils loisirs de la vallée, les pensionnaires des EHPAD et les Saint-Michelins, assisteront à un spectacle enrichi de la participation des enfants.

Les actions pédagogiques du Festival Valloire baroque sont soutenues par la Fondation SNCF et la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes.

La Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, banque régionale coopérative, s’engage pour favoriser l’accès à la culture pour tous. Mécène historique du Festival Valloire baroque, elle soutient spécifiquement un concert à destination des jeunes publics et des résidents de maisons de retraites mauriennaises.