Paysages d’Europe – Rinascere

Paysages d’Europe, à la croisée de la Renaissance et du Baroque

par l’ensemble Rinascere

Lundi 26 juillet, 15h – Espace culturel Le Savoie, Saint-Michel-de-Maurienne

En sciences, dans les arts, la Renaissance italienne fascine au-delà des Alpes et son goût pour les cuivres fait école. Cornets à bouquin et sacqueboutes trouvent place à l’église pour doubler le chœur, de même que dans les cours pour le faste et l’éclat.

Selon les traités d’époque, les cuivres anciens ont avec la voix une parenté éloquente, cette voix dont la Renaissance avait fait un idéal pour exprimer le discours humain.

Rinascere s’inscrit avec originalité dans ce mouvement. Dans le Lamento della Ninfa de Monteverdi, les voix d’hommes laissent place au timbre expressif des cuivres. Pour le O gloriosa domina de Donati, c’est le cornet à bouquin qui imite la voix de soprano.

Renouant le dialogue avec la voix de soprano, les cuivres de Rinascere en partagent les affects avec éloquence dans les madrigaux de Monteverdi Zefiro torna, plein d’allégresse, contrastant avec Si dolce è’l tormento, pour les cœurs tourmentés.

Ensemble Rinascere

Rinascere naît de l’ambition partagée par six musiciens de porter un regard nouveau sur le répertoire pour cornets à bouquin, sacqueboutes et percussions. En particulier, l’idée d’un lien étroit entre les cuivres anciens et la voix devint une hypothèse dont la richesse appelait à être développée.

Rinascere élabore un récit musical de l’Europe de la Renaissance et du premier Baroque à travers des œuvres originales pour consort de cuivres et diverses transcriptions d’œuvres vocales ou de canzone pour ensemble à cordes, mêlant les esthétiques les plus variées des compositions de Caccini, Monteverdi, Gesualdo, Schein, Scheidt, Holborne, Castello, Frescobaldi, Gabrieli…

Diplômés des grandes institutions musicales de France et d’Allemagne et reconnus pour leurs qualités d’instrumentistes « modernes », ces musiciens s’attachent à offrir aux musiques des XVe, XVIe et XVIIe siècles une lumière actuelle.

Lise Viricel

débute le chant à 7 ans et intègre La Maîtrise de l’Opéra de Lyon où elle aborde un large répertoire tout en apprenant le théâtre, une double formation qu’elle s’attachera à poursuivre. En 2008, elle rejoint la classe de chant musique ancienne de Marie-Claude Vallin au CNSMD de Lyon.

Elle y perfectionne sa connaissance des styles baroques, et sa technique soliste et chorale, par l’exercice du chant à un par voix, jusqu’au diplôme de Master en 2013.

Parallèlement, elle chante dans de nombreuses productions autour de Bach, Monteverdi, Purcell, Vivaldi, Carissimi, Rameau… A la scène, elle est Eurydice dans Orphée et Eurydice de Gluck, Eurialo dans L’Oristeo de Cavalli et Céphise dans Alcione de Marin Marais, sous la direction de Jordi Savall.

Elle se produit avec des ensembles prestigieux tels que Arsys Bourgogne, Concerto Soave ou La Chapelle Royale de Catalogne.

Enfin, elle incarne Jeanne dans Jeanne et la chambre à airs, spectacle jeune public pour enfants écrit par Karine Serres.

 

Programme :

Œuvres de Falconieri, Caccini, Monteverdi, Donati, Vierdanck, Ferro, Brade

Lise Viricel, soprano

Ensemble Rinascere

Adrien Ramon, Clément Formatché, cornettos

Clément Carpentier, sacqueboutes ténor et alto

Romain Davazoglou, sacqueboute ténor

Cyril Bernhard, sacqueboute basse

Benoît Maurin, percussions

Alice Baudoin, clavecin