MORAVIE – Artemisia_Fr

Programme
 
11h – Concert à l’église de Valloire
Johann Heinrich Schmelzer (v. 1620 – 1680)
Sonata sesta en la majeur pour violon et basse (Unarum Fidium, Vienne, 1664)
 
Ignazio Albertini (1644 – 1685)
Sonata decima en mi mineur pour violon et basse continue (Vienne, 1683)
 
Ferdinand Tobias Richter (1649 – 1711)
Toccatina en ré mineur pour clavecin seul
 
Heinrich Ignaz Franz Biber (1644 – 1704)
Sonata quinta a violino e basso, en mi mineur (Sonate, Salzburg, 1681)
 
12h – Promenade à la chapelle Saint Pierre
13h – Déjeuner sur l’herbe avec les musiciens
14h30 – Libre cours à Gaël de Kerret : « L’unité musicale du Saint Empire ? »
16h – Retour à l’église de Valloire

 
17h – Concert à l’église de Valloire
Heinrich Ignaz Franz Biber
Sonate pour violon et basse continue « Representativa » en la majeur
 
Johann Heinrich Schmelzer
Sonata quarta en ré majeur pour violon et basse (Unarum Fidium, Vienne, 1664)
 
Alessandro Poglietti (? – 1683)
Il Rossignolo a cembalo solo (Vienne, 1676)
 
Georg Muffat (1653 – 1704)
Sonate en ré majeur pour violon et basse continue (Prague, 1676)
 
Ensemble Artemisia
Hélène Schmitt, violon et direction
Bruno Helstroffer, théorbe
François Guerrier, orgue et clavecin
 

Moravie : Dans la bibliothèque du Prince-Évêque de Kromeriz

Jeudi 30 juillet Promenade musicale
 
Loin de l’effervescence de la cour de Vienne, quelque part en Moravie aux confins de la Bohême dépendante des Habsbourg, nous voici dans la petite ville de Kremsier (l’actuelle Kromeriz en République tchèque), résidence des Princes-Évêques d’Olomouc. Durant son règne, de 1664 à 1695, le cultivé et mélomane Prince-Évêque Karl von Liechtenstein Kastelkorn entretint des relations privilégiées avec nombre de musiciens, notamment Schmelzer, qui fut son conseiller musical, et Biber, son premier Kapellmeister. La passion de ce prélat pour la musique était telle qu’il dépensa des sommes considérables pour l’établissement de sa musique de cour. En témoigne une large collection musicale, conservée dans la bibliothèque de son château, patiente acquisition de provenances variées, comprenant messes, motets, sonates, danses et pas moins de cinquante pièces pour violon seul et basse continue. Notre programme propose à l’auditeur une incursion dans cette bibliothèque, afin de lui restituer les foucades, les contemplations et les rêveries de cette deuxième moitié du XVIIe siècle.
 

Ensemble Artemisia

Ce trio est composé de François Guerrier, claveciniste, Bruno Helstroffer, théorbiste, et d’Hélène Schmitt, violoniste et directrice artistique. Passionné par le baroque d’Europe centrale, Artemisia se réunit pour des occasions très spécifiques telles que ce programme de musique morave.
 

François Guerrier

Premier prix de clavecin au CNSMD de Paris en 2001, François Guerrier est également organiste. Il est invité en tant que soliste par des festivals aussi réputés que La Roque d’Anthéron, Saintes, Nantes, Aix-en-Provence… Il se produit aussi bien en musique de chambre qu’au sein de grands ensembles (Collegium Vocale Gent, Le Poème Harmonique…) Sa passion pour la musique vocale l’amène à accompagner Camille Poul, Damien Guillon, Isabelle Druet… ou encore à participer au Jardin des Voix des Arts Florissants.
 

Bruno Helstroffer

Guitariste classique et théorbiste, soliste et accompagnateur, interprète et compositeur, Bruno Helstroffer est sollicité en qualité d’interprète par des chefs réputés tels que Hervé Niquet, Leonardo García Alarcón, Vincent Dumestre, Raphaël Pichon, François Lazarevitch… Pour autant, il se montre désireux d’explorer toutes sortes de langages musicaux, ce qui le conduit à jouer aussi bien avec des jazzmen (Michel Godard & Steve Swallow, David Chevallier, Jasser Haj Youssef…) qu’avec des artistes pop (Sapho, Moriarty).
 
Pour la biographie d’Hélène Schmitt :
voir à la page du concert du mercredi 29 juillet.

 
Mention obligatoire ?