Le thème 2021

Le thème 2021

Gaël de Kerret

Directeur artistique du Festival Valloire baroque

Héros ou demi-dieux, figures mythologiques pour contre-ténors

Hommage sera rendu cette année aux contre-ténors, ces chanteurs ignorés depuis la fin du XVIIIe siècle, mais qui ont osé resurgir en plein milieu du XXe siècle, apportant avec eux le renouveau de la musique ancienne et de son répertoire, tant médiéval que Renaissance et baroque.

Ce type de voix trouve son origine dans la musique sacrée. Cappella Pratensis nous le montrera avec la polyphonie de Josquin des Prés qui fait dialoguer deux voix de contre-ténors à l’aigu.

Par la suite, ces chanteurs vont sortir dans le monde profane, ce qui sera illustré par Les Sacqueboutiers et Dominique Visse interprétant Sances, Merula ou Strozzi.

De nos jours, les contre-ténors ont pris toute leur place comme solistes d’opéra et d’oratorio : Franco Fagioli, Andreas Scholl, le Gabetta Consort et l’Ensemble 1700 en apporteront les preuves éclatantes. Toutes ces voix aiguës des hommes auront porté la voix de l’ange, comme celle des demi-dieux, apportant leur message aux hommes. Mais ils ont également incarné des héros trop humains issus de la tragédie grecque. Cette ambiguïté trouvera son apogée avec les castrats.

Et en France ? Il y a la douceur française de la haute-contre, dont les cantates de la Cour de Versailles constituent le grand répertoire qui résonneront à nos oreilles comme de mini-opéras avec a nocte temporis et Reinoud Van Mechelen.

Mais enfin, comme dans un immense concert, il y aura des pauses instrumentales avec les instruments du souffle de l’ensemble Into the winds, avec également Les Curiosités qui joueront par exemple le compositeur savoyard Georg Muffat.

Je n’oublierai pas La Traverse, notre festival off qui a pris le nom d’une rue de Valloire ; il bénéficiera cette année d’un grand sing-along avec une partie du Requiem de Mozart. Il invitera aussi divers ensembles dont les titres de programme sont très évocateurs d’une imagerie poétique, donc créatrice d’un art de bien-vivre.

Gaël de Kerret

Gaël de Kerret a parcouru l’Europe des festivals et des radios pendant une quinzaine d’années et a enregistré une vingtaine de disques en abordant la musique ancienne (A Sei Voci, Clemencic Consort) comme la musique contemporaine (2E2M, TM+, Groupe Vocal de France, Orchestre Philarmonique de Radio-France…).

Il a chanté entre autres à La Fenice de Venise, au Musikverein de Vienne, au festival d’Utrecht, de Montpellier, à Radio-France, à l’IRCAM ou dans le cadre de l’Union européenne des Radios avec des chefs comme Philippe Herreweghe, Jean-Claude Pennetier ou Jean-Claude Malgoire. Il a aussi dirigé, en 1997, le Chœur d’enfants de l’Opéra de Paris pour une dizaine de concerts et un enregistrement. Il est le Directeur de l’Ensemble baroque Les Cours Européennes, et, depuis sa création, Directeur Artistique du Festival Valloire baroque. Passionné par la pédagogie, il est Professeur hors classe et enseigne pour des chanteurs en cours de professionnalisation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles.

Retrouvez ici les libre-cours donnés par Gaël de Kerret lors du Festival depuis sa création.