BOHEME – Musica Florea_Fr

Programme
 
Jan Dismas Zelenka (1679 – 1745)
Sub Olea Pacis Et Palma Virtutis…
 
I. Symphonia – Allegro assai
Prolusio
II. Chorus. Allegro (Fortitudo mea)
IV. Recitativo (Hem ! Quoe ista ?)
V. Aria. Andante (En ! Pietatis adamas)
VI. Recitativo (Dura certamina)
VII. Aria. Allegro (Huc palmas deferte)
VIII. Recitativo (Haec summa Gloriae)
IX. Aria. Allegro
 
Akt I
X. Aria. Allegro (I. Phoebe, umbras pelle)
XI. Recitativo (En, en Fidei aemula)
XII. Aria. Andante (Huc Virtutes festinate)
XIII. Chorus. Allegro (Eja de sigmentis)
XIV. Recitativo (Eja Pietati)
XV. Aria (Jam calle secundo)
XVI. Ritornello. Piu andante
XVII. Recitativo (Nunquid non messis tritici est ?)
XVIII. Aria (Meto culmos, lego spicas)
 
Akt II
XXI. Chorus Angelorum (En prompti ad mandata)
XXII. Aria. Adagio (Ave Deus, ave redite)
XXIII. Recitativo (Proh ! quae aeris inclementia)
XXIV. Aria. Andante (Veni, lux perennis)
XXV. Recitativo (Per me Reges regnant)
XXVI. Aria. Allegro assai (Exurge Providentia)
XXVII. Recitativo (Corona Gloriae in manu Domini)
XXVIII. Aria. Andante (Huc coeli Principes)
 
Akt III
XXIX. Aria. Allegro (Reviresce, effloresce, pacisolea)
XXX. Recitativo (Aptate tympana)
XXXI. Aria and Chorus (Vive, regna)
XXXII. Aria. Allegro (Nova gaudia, nova jubila)
 
Epilogus
XXXIV. Recitativo (Eja ! Eja votivi omnia)
XXXV. Aria. Allegro (Exsurge Martis Gloria)

 
Solistes
Michalea Šrůmová, soprano
Anna Hlavenková, soprano ?
Markus Forster, alto
Jaroslav Březina, ténor
Tomáš Šelc, basse
 
Collegium Floreum, chœur
Distribution en attente
 
Musica Florea, orchestre
Distribution en attente
 
Marek Štryncl, direction
 

Bohême : Melodrama de Sancto Wenceslao de J. D. Zelenka

Vendredi 31 juillet, 21h – Eglise de Valloire
 
Mélodrame de Saint Wenceslas ZWV 175, musique de la Prague du XVIIIe siècle.
 
Le couronnement à Prague de Charles VI en tant que roi des Tchèques fut l’événement de l’année 1723. En marge de l’opéra Costanza e Fortezza du Maître de Chapelle Impérial J.J. Fux, le Mélodrame de Saint Wenceslas, création d’un élève de J.J. Fux, Jan Dismas Zelenka, alors joueur de violone à la cour de Dresde, suscita l’enthousiasme. Au fil de tableaux allégoriques, le compositeur retrace l’histoire des Tchèques, légitimant l’accession des Habsbourg à la couronne de Bohême et soulignant les avantages que ce règne apporte au peuple. Grandiose, sa musique éclipse les autres effets scéniques de ce panégyrique appuyé. Ingénieuse, l’instrumentation fait souvent appel à des instruments solistes obligés.
Plus de 150 exécutants participaient à la représentation, parmi eux, le tout jeune Franz Benda. Donnée au Clementinum des Jésuites, la pièce fut applaudie à tout rompre tant par le couple royal que par la noble assistance, et les Jésuites vendirent plus de 4000 livrets imprimés !
 

Musica Florea

Fondé en 1992 par Marek Štryncl, Musica Florea offre des interprétations fidèles à l’époque de composition. Jouant sur instruments anciens, l’ensemble fait revivre un répertoire varié, allant du Baroque naissant au XXe siècle.
Avec l’ensemble Hartig, Musea Florea revisite les opéras et ballets baroques, utilisant une scène mobile construite à l’identique des théâtres baroques.
Musica Florea participe aux plus grands festivals mondiaux et se produit avec des artistes et ensembles exceptionnels tels que Magdaléna Kožená, Phillipe Jaroussky, ou Le Poème Harmonique. Entre autres distinctions prestigieuses, il a été récompensé au MIDEM pour son enregistrement du Mélodrame de Saint Wenceslas.
 

Marek Štryncl

Né en 1974, ce chef d’orchestre et de chœur, violoncelliste, professeur et compositeur, est diplômé de l’Académie des Arts de la Scène de Prague. Il a aussi étudié à l’Académie de Musique Ancienne de Dresde.
Il collabore avec des artistes et ensembles aussi éminents que Magdaléna Kožená et le Philharmonique de Prague.
Privilégiant l’authenticité, il fonde l’ensemble Musica Florea (1992), puis le Florea Theatrum. Il se produit dans des festivals de renom, à Vienne, ou Bruges. Il a souvent reçu de prestigieuses récompenses pour ses enregistrements, ainsi un Diapason en 1994. Il a récemment abordé la musique slovaque contemporaine et les symphonies de Dvořák, jouées sur instruments d’époque.
 

Collegium Floreum

Le Collegium Floreum est un chœur mixte, constitué de chanteurs professionnels, de chefs de chœur, d’enseignants, de coach vocaux et d’étudiants en chant. Tous en quête d’une interprétation authentique, fondée sur des documents historiques, ils ont travaillé avec de nombreux ensembles et chœurs de la République Tchèque (Regnis, Fons…). Le chœur a été fondé par l’ensemble Musica Florea et son chef, Marek Štryncl.
Le répertoire du chœur Collegium Floreum s’étend de la période Baroque au Romantisme ; ainsi, récemment, Musica in Luctu de J. A. Fridrich, Missa in C major de J. K. Vaňhal, le Stabat Mater de J. J. Ryba, et l’hymne Heirs of the White Mountains d’A. Dvořák, etc.
 
Mention obligatoire ?
 
Sub Olea Pacis Et Palma Virtutis…, ZWV 175 – Symphonie
Ouverture du concert Bohême : Jan Dismas Zelenka – Sancto Wenceslao
dirigé par le chef invité à Valloire cet été 2020 : Marek Štryncl
et joué par d’autres ensembles que ceux invités à Valloire : Visegrad Baroque Orchestra & Ars Brunensis Chorus