Concert Un Camino de Santiago

La Fenice

Programme
In festo Sancti Jacobi apostoli

Chant grégorien
Procedens Jesus, vidit Jacobum

Urbani Loth (???? – ????)
O beate Dei athleta Jacobe

Le long du chemin…
Anonyme
Bienheureuse est une âme
Eustache Du Caurroy (ca 1549 – 1609)
Fantaisie à 3 voix sur Une jeune fillette

En suivant le Rhône…
Guillaume de Chastillon (ca 1550 – 1610)
Justes, chacun se présente
Chantez au Seigneur
Ce qui me plait davantage loin du trouble des cités
M. de Bacilly (ca 1621 – 1690)
Ah qu’il est dous Seigneur

À la croisée des chemins…
Girolamo Kapsberger (ca 1580 – 1651)
Colascione
Matteo Coferati (1638 – 1703)
Di Jacopo si canti (Lauda di Jacopo, apostolo Maggiore)
Anonyme
Cancion real francesa in echo

En Pays et langue d’Oc…
Étienne Moulinié (1599 – 1676)
N’espérez plus, mes yeux – air en port de voix et diminutions
Anonyme
De cor, de boux celebrats, cantats toutis !
Ayres noutats en plen-chant figurat
Aban la messo a bespro
A Toulouso, cariero Sant Roumo

En Aragon y Castilla…
Anonyme
Girometa de la muntanya
Bartolomeo de Selma y Salaverde (ca 1595– 1638)
Canzon per canto e basso, in risposta
Anonimo
Gaïta spañola (cornemuse espagnole)
Bertolomeu de Olague (???? – ????)
Jacara (baïla de Jaca)

En la iglesia de Leon…
Etienne Moulinié (1599 – 1676)
Repicavan las campanilas (air espagnol)
Jan Jacob van Eyck (ca 1590 – 1657)
Repicavan, « gefigureert door »
Anonyme
Espagnol, je t’en supplie, air en dialogue
Gaïta francesa (cornemuse française)

En Galicia…
Gabriel Bataille (ca 1575 – 1630)
El baxel esta en la playa
Anonyme
Vuelve barquilla
Andrea Falconiero (ca 1585 – 1656)
Cancion « La benedetta »

En el portal de Santiago !
Francisco Soler (ca 1729 – 1783)
Vilancico de nacions, de Gascuña, Aragon y Cataluña

La Fenice
Arianna Savall, soprano et harpe renaissance
Jean Tubéry, cornet à bouquin, flûtes et direction
Josué Meléndez Pelaez, cornet à bouquin et guitare
Anaïs Ramage, basson et flûtes
François Joubert-Caillet, viole de gambe et lirone
Wim Maeseele, théorbe et guitare baroque
Philippe Grisvard, clavecin et orgue

Un Camino de Santiago – Le Chemin de Saint Jacques

Mercredi 6 août 2014 – 21h – Eglise de Valloire
Partis des quatre coins d’Europe, les pèlerins qui cheminaient vers Saint Jacques se divertissaient et exaltaient leur foi en musique. Les pèlerinages furent ainsi l’occasion d’échanges musicaux enrichissants entre voyageurs et avec les habitants des régions traversées. Les premières musiques se sont presque toutes perdues. Mais, à partir du XVIème siècle, des textes, parfois accompagnés de musique, sont recueillis dans des chansonniers qui nous sont heureusement parvenus. Beaucoup de ces textes célèbrent l’Apôtre, ses miracles et sa toute-puissante intercession auprès du Christ. D’autres sont en lien direct avec ce que vivent les pèlerins au cours de leur périple. Enfin on trouve des compositions musicales savantes écrites notamment par des maîtres de la cathédrale de Saint Jacques. Il est à noter que certaines chansons comportent de nombreuses variantes, ce qui prouve leur grande diffusion auprès de pèlerins venus de divers horizons.
Retraçons maintenant en musique le chemin de Compostelle au XVIIème siècle !

La Fenice

Le phénix – en italien la fenice – est le nom choisi pour ce groupe de musiciens désireux de faire partager sa passion pour les musiques du XVIIème siècle : tel l’oiseau qui renaît de ses cendres, cette musique connaît de nouveau une extraordinaire vitalité. Dès ses débuts l’ensemble a remporté deux premiers prix internationaux, annonciateurs de la brillante carrière qui est la sienne. Les enregistrements de La Fenice se voient régulièrement primés des plus hautes distinctions.

L’Ensemble La Fenice est en résidence à Auxerre. Il bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Bourgogne), de la ville d’Auxerre, du Conseil Régional de Bourgogne, du Conseil Général de l’Yonne et de ses mécènes : Lincet et la Société Générale.

pic_jean_tuberyJean Tubéry
Flutiste de formation, Jean Tubéry joue tout d’abord du cornet à bouquin au sein de nombreuses formations réputées, avant de se tourner vers la direction de chœur. En 1990, il fonde l’ensemble « La Fenice » dont l’abondante discographie témoigne de sa passion pour la musique du XVIIème siècle, notamment italienne. En quelque vingt ans à la tête de son ensemble, Jean Tubéry s’est imposé comme une figure majeure dans le paysage musical français et européen.

pic_arianna_savallArianna Savall Figueras
La fille de Jordi Savall et Montserrat Figueras se consacre très tôt à l’étude de la harpe et du chant. Elle fait ses débuts de chanteuse à Barcelone en 2002 dans une version mémorable de l’Orfeo de Monterverdi dirigée par son père. Dès lors elle participe à de nombreux concerts et enregistrements, seule ou aux côtés de ses parents, et gagne au fil des ans une renommée internationale, d’où le surnom de « fée de la harpe » qui lui est donné par la critique.

Lien vers le site web de l’ensemble La Fenice.