LA REVEUSE_La Matrone d’Ephese_Fr

La Reveuse

Programme
 
Marc-Antoine Charpentier (1643 – 1704)
Consolez-vous chers enfants de Bacchus
 
Henry Desmarets (1661 – 1741)
L’estomac embrasé
 
Joseph Bodin de Boismortier (1689 – 1755)
Laissons-là dormir Grégoire
 
Marc-Antoine Charpentier (1643 – 1704)
Auprès du feu
 
Marin Marais (1656 – 1728)
Le Doucereux
La Provençale
 
Nicolas Racot de Grandval (1676 – 1753)
Cantate Orphée
 
Marin Marais (1656 – 1728)
Sonnerie de Ste Geneviève du Mont de Paris
 
Nicolas Racot de Grandval (1676 – 1753)
Cantate La matrone d’Ephèse
 
La Rêveuse (direction artistique Benjamin Perrot & Florence Bolton)
Jeffrey Thompson, ténor
Ajay Ranganathan, violon
Florence Bolton, basse de viole
Brice Sailly, clavecin
Benjamin Perrot, théorbe & guitare baroque

La Matrone d’Ephèse

Airs à boire et cantates comiques
 
Mercredi 26 juillet, 21h – Eglise de Valloire
 
Homme de théâtre et musicien, Nicolas Racot de Granval écrit grand nombre de parodies et de comédies en musique pour le Théâtre Français. Grâce à ses idées novatrices, il contribue à l’évolution de la musique et du divertissement dans la première moitié du XVIIIe siècle. Fréquentant aussi bien la bonne société de Versailles que le milieu plus canaille des foires parisiennes, il opère un mélange réussi de thèmes populaires et de musique plus savante.
« La Matrone d’Ephèse » est une œuvre très développée, avec un véritable scénario à quatre personnages très typés, tous joués par le même chanteur, à la façon des bateleurs de foire. Une veuve joyeuse à découvrir après Petrone et La Fontaine.
Ce parcours à travers le divertissement français au XVIIIe siècle est aussi l’occasion de découvrir la face burlesque de quelques compositeurs contemporains de Racot de Grandval, dont on pourra retrouver ici des airs à boires et des airs comiques.
 

La Rêveuse – Benjamin Perrot et Florence Bolton

Fondé par Benjamin Perrot et Florence Bolton, La Rêveuse est un ensemble composé de musiciens solistes qui s’attache à redonner vie à certaines pages de la musique instrumentale ou vocale des XVIIe et XVIIIe siècles. Souhaitant créer des liens entre les différentes pratiques artistiques, l’ensemble travaille souvent avec le monde du théâtre, par exemple avec Benjamin Lazar et Le Théâtre de l’Incrédule (« L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune » de Cyrano de Bergerac, « Les Caractères » de La Bruyère), ou encore avec Catherine Hiegel et François Morel (« Le Bourgeois Gentilhomme »).
Parallèlement, l’ensemble collabore avec Jean-Philippe Guye, professeur d’Arts et Civilisations au CNSM de Lyon, pour un cycle de concerts-conférence mettant en miroir musique et peinture aux XVIIe et XVIIIe siècles.
 
Jeffrey Thompson
Après avoir obtenu son diplôme au Conservatoire de Cincinnati (USA), Jeffrey Thompson est remarqué par William Christie qui le sélectionne, en 2002, pour participer à la première édition du Jardin des Voix avec Les Arts Florissants.
Par la suite, il interprète différents rôles d’opéras sur de nombreuses scènes internationales, dont Zotico (« Eliogabalo »/Cavalli, direction René Jacobs, Théâtre de La Monnaie, Bruxelles et Festival d’Innsbruck) ; Ninus (« Pirame et Thisbé »/ Rebel & Francoeur, direction Daniel Cuiller, Nantes) ; Atys (« Les Paladins »/ Rameau, Opéra de Bâle)…
Il participe avec l’ensemble La Rêveuse à l’enregistrement d’un CD consacré à Sébastien de Brossard ; c’est le début d’une fructueuse collaboration dont le concert de ce soir nous apporte un nouvel exemple.
 
La Rêveuse bénéficie du soutien de la DRAC Centre–Val de Loire et de la Région Centre–Val de Loire au titre de l’aide aux ensembles conventionnés, ainsi que de la Ville d’Orléans.
Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal de La Rêveuse. L’activité vocale de l’ensemble est, par ailleurs, soutenue par la Fondation Orange.
L’ensemble est membre de la FEVIS et du syndicat Profedim.

 
Lien vers le site de La Rêveuse : ensemblelareveuse.com